Cynisme

Les pluies acides traversent ironiquement les frontières
Clandestines, aucun reconduite, elles restent libertaires
Au-delà des discours, elles se moquent de nos frayeurs,
Des erreurs trop vite oubliées de nos horizons réduits
Nous frappent tel un boomerang cynique, sombre heurt
Tragédies humaines liées aux mues de la terre endormie
Solidité fragile de nos attitudes trop fières, stupéfaction
Fausse correction de nos propres désordres, interaction
Entre l’expansion de nos faux désirs de consommation
Contamination des cerveaux par la vive désinformation
Se laisser glisser dans le quotidien d’une mondialisation
Hypnose lente, chute dans les enfers de la manipulation
Nous réveillerons-nous devant le désastre inconscient,
Le racisme ordinaire, et la sauvagerie, en nous, latents ?

Laisser un commentaire