Accumulation

Une bombe, une tuerie, stigmatisation des étrangers
Une crise, des milliers de sans-logis, de sans dignité
Une crise, une dizaine de banques font des profits
Des paroles de haine, les vivants oublient les morts
Des paroles de haine, la xénophobie s’en repaît
Une catastrophe nucléaire, une Terre disparaît
Une catastrophe nucléaire, les autorités se dispersent
Pas de quartier pour l’Humanité et l’environnement
Plus de profits, plus de vacuité, plus de mensonges
Volonté de réduire le peuple, soit consommateur
Soit travailleur emprisonné dans son lourd quotidien
Et au-dessus, une pseudo élite, sans passion, sans remords

Pas… sage

Envol

Vigie

Comme un regard

Comme le chat, il est une ombre souple et habile
Comme le poète, il crée de la lumière des ondes
Comme un être courtois, il ne sait être vil
Comme un observateur, il scrute le monde
Comme un homme prudent, il reste circonspect
Comme tout humaniste, il préfère le respect
Comme tout âme, il a aussi ses déraisons
Comme la fragilité du cœur, il a peur des passions
Comme le roc des rives, il craint les bourrasques
Comme des sentiments, il redoute les frasques
Comme de ces emballements, il calme les peurs
Comme de celle qui pense à lui, il mesure son ardeur
Comme un jeu de cache-cache, il attend patient
Comme la pudeur, ses mots s’échappent lentement

Méditerranée

Cascade

Caresse fraîche se déposant en aquatique voile
Gouttes en cascade tel rires d’enfant en étoile
Rasant le roc, se jouant de la gravité verticale
Épousant pour un instant la cohérence diluviale
Érodant l’élément, traçant des rides instinctives
A la fois bouillonnant aiguillon et liberté lascive
Corps à corps d’une seconde en perpétuel regain
Fausse captive badinant en un audacieux refrain

Morphée abandonné